Geek

Voici Walkcar, une sorte de skateboard électrique de poche made in Japan

Entre le skateboard et la voiture électrique, le Walkcar, commercialisé au Japon par la société Cocoa Motors, est désormais disponible à l’international.

Il rentre dans un sac à dos, permet des pointes à 16 km/h, et il est d’ores et déjà disponible en France et à l’international. Commercialisé au Japon depuis le printemps dernier, le Walkcar est décrit par son fabricant Cocoa Motors comme “une voiture électrique que l’on transporte comme un ordinateur portable”. Concrètement, l’engin, relayé par nos confrères de Clubic, ressemble à un gros ordinateur portable de 13 pouces et de 2,9 kg équipé de roulettes à suspension indépendantes, qui permettent de se déplacer librement en ville. Son poids plume est rendu possible grâce à son cadre principal conçu à partir de carbone et d’aluminium.

Les moteurs de 260 W, situés dans les roues avant, assurent à ce véhicule des pointes de vitesse à 16 km/h en mode sport (10 km/h en mode économie, et 6 km/h pour le mode assistance de marche), et une autonomie moyenne de 7 km. Si le Walkcar ne permet pas vraiment de battre des records de vitesse, il assure malgré tout aux utilisateurs urbains la possibilité d’être motorisés, sans pour autant avoir à s’encombrer d’un vélo ou une trottinette électrique. Grâce à un concept proche du gyropode ou de la gyroroue, l’appareil peut être contrôlé par les mouvements de l’utilisateur. En inclinant son corps à droite ou à gauche, ce dernier peut ainsi définir la direction souhaitée, tandis qu’il suffit de se pencher en avant pour accélérer, et en arrière pour freiner. Seule contre-indication précisée par la marque : le Walkcar ne peut pas être utilisé par un utilisateur de plus de 80 kg.

Jusqu’à présent uniquement disponible au Japon, le Walkcar est désormais accessible à l’internationale et notamment en France, au prix de 1750€. Il est disponible en deux coloris : bleu et argent.

Laisser un commentaire