Actualités Geek

SpaceX a envoyé 60 satellites dans l’espace

Dans la nuit de jeudi à vendredi, SpaceX a envoyé pas moins de 60 satellites en orbite basse à l’aide de sa fusée Falcon 9, depuis l’habituelle base de Cape Canaveral en Floride. Il s’agit là d’une première étape décisive pour le projet Starlink, une initiative visant à proposer une connexion Internet haut débit accessible même dans les zones les plus reculées de la planète.

SpaceX a confirmé le succès de l’opération dans un message partagé il y a quelques heures sur Twitter.

SpaceX bien placé dans la course à l’espace

En conséquence, les 60 premiers satellites de la constellation que SpaceX veut créer ont été largués depuis la soute de la fusée à environ 440 kilomètres de la Terre, là où ils devraient s’élever vers les 550 kilomètres dans quelques jours.

Au total, SpaceX prévoit d’envoyer pas moins de 12 000 satellites dans l’espace, tandis que le système pourra commencer à être opérationnel dès la mise en place de 800 appareils similaires. Ainsi, il faudra encore une douzaine de lancements avant que le projet Starlink ne touche à son but. Quant aux satellites, chacun d’entre eux pèse 226 kilos et embarque un panneau solaire ainsi qu’une technologie anti-collision, indique la société américaine.

Avec ce premier lancement, SpaceX réalise une étape décisive dans la course à l’espace qui l’oppose à d’autres entreprises ayant un projet similaire. En effet, la société d’Elon Musk doit se confronter à celles d’autres millionnaires et entrepreneurs qui ont fait part de leur volonté de connecter le monde à Internet à l’aide d’un système de satellites similaire. Il s’agit donc de Jeff Bezos, patron d’Amazon et de Blue Origin, mais aussi de Richard Branson, patron de Virgin Orbit. Pour sa part, Jeff Bezos devrait en dire plus dans les mois à venir à ce sujet, mais il est certain que sa société lancera également ses propres satellites pour concurrencer SpaceX sur ce nouveau marché à fort potentiel.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :