Sony s’apprête à racheter Crunchyroll

Sony s’apprête à présenter sa toute dernière PlayStation : la PlayStation 5. La date de lancement est prévue pour le 19 novembre.

Aujourd’hui, si Sony reste focalisé sur la next-gen, la société japonaise se doit de rester concentrer sur tous les fronts. Sony, ce n’est pas seulement la PlayStation. Téléviseurs, casques audio, appareils photo, et même smartphones (sans grand succès), Sony est un géant de la tech. En parallèle, l’enseigne dispose d’une activité bien moins connue du grand public. La firme japonaise adore acquérir des sociétés de streaming spécialisées dans les animés. En 2017, Funimation a rejoint les rangs de Sony pour près de 143 millions de dollars.

Crunchyroll dans le viseur.

La prochaine cible de Sony est Crunchyroll. Le géant japonais s’apprêterait à dépenser près d’un milliard de dollars pour s’attribuer les droits de cette plateforme de streaming. Pour le moment, c’est précisément 957 millions de dollars qui seraient évoqués. Une somme folle il est vrai, mais il faut remettre les choses dans leur contexte. Il existe des millions de fans d’animés, à ce jour Crunchyroll compte déjà 70 millions d’utilisateurs. Ce qui en fait, très certainement, la plus grande plateforme de streaming d’animé à l’internationale.

Sony s’intéresse depuis longtemps à ce secteur. La société a contribué à la production de programmes comme March Comes In Like A Lion ou encore The Promised Neverland, grâce à son studio dédié : Aniplex. Les animés suscitent énormément d’engouement, si bien que même les plus grandes plateformes comme Netflix ou HBO Max s’y mettent. Comme Netflix l’a évoqué la semaine dernière, la concurrence entre les différentes devient de plus en plus féroce, l’arrivée de Sony dans le secteur ne devrait faire qu’empirer la situation.

Si Sony parvient à racheter les droits de Crunchyroll, la société aura en sa possession plus de 1000 oeuvres supplémentaires. Une acquisition non négligeable pour profiter d’un marché qui devrait valoir plus de 35 milliards de dollars d’ici 2025.

Articles Similaires

Laisser un commentaire