Perseverance : voici enfin la vidéo de la descente du rover sur Mars

La Nasa a enfin présenté le film de l’atterrissage de son rover Perseverance sur la planète rouge. Grâce à plusieurs caméras, la descente de l’astromobile a pu être immortalisée dans des images aussi impressionnantes qu’inédites.

Personne n’avait jamais vu un parachute s’ouvrir dans l’atmosphère martienne, ni un rover être descendu à la surface de cette planète depuis une « grue volante », jusqu’à maintenant. Le soir du 22 février, vers 20h, l’agence spatiale américaine a diffusé en direct les images spectaculaires de la descente de son rover Perseverance.

Les premières données et images transmises par le rover Perseverance l’avaient déjà confirmé : le rover s’est posé comme prévu sur Mars le soir du jeudi 18 février 2021. Pour achever son voyage interplanétaire, l’astromobile a réalisé un atterrissage à haut risque, les « 7 minutes de terreur » décrites par le Jet Propulsion Laboratory. On connaissait déjà les manœuvres que la sonde a dû réaliser, mais la Nasa vient d’offrir un aperçu inédit de l’arrivée d’un rover sur Mars avec ces images.

Six caméras ont eu pour mission de filmer l’atterrissage de Perseverance, afin d’obtenir ce film historique. Un micro a également été utilisé. Grâce à ces dispositifs, l’entrée dans l’atmosphère du rover et sa descente ont pu être détaillées de façon inédite. Une image extraite de cette vidéo avait déjà été présentée par la Nasa le 20 février, avec d’autres premières photos colorées de Mars prises par le rover.

Le bouclier est largué.
Le déploiement du parachute de Perseverance.

Où étaient positionnées les caméras ?

L’infographie suivante montre la position des caméras de descente et du microphone sur les différents composants de la sonde : la capsule, l’étage de descente (le fameux « Sky Crane », ou la « grue volante ») ainsi que le rover lui-même.

Position des six caméras de descente.

Pour résumer, les caméras étaient disposées ainsi :

  • À l’arrière de la capsule, dirigées vers le haut pour filmer le déploiement du parachute,
  • Sur le « Sky Crane », ou étage de descente, dirigées vers le bas, c’est-à-dire dans la direction du rover, tandis que celui-ci était descendu à l’aide de câbles,
  • Sur le rover, regardant à la fois vers le haut pendant la phase de descente (vers le « Sky Crane ») et sous le rover, observant vers la surface de Mars.

Des images précieuses sur le plan scientifique

Ce film n’est pas seulement spectaculaire et destiné au public : c’est également une aide précieuse pour aider les équipes responsables de la mission à décider quels seront les premiers trajets du rover Perseverance. Pour ces experts, c’est aussi le moyen d’observer comment divers composants du vaisseau ont fonctionné au cours de l’atterrissage. Par ailleurs, la vidéo peut aider à répondre à de nombreuses questions sur l’environnement lors de l’atterrissage : par exemple, quelle quantité de poussières et de roches est alors déplacée ?

Vidéo de l’atterrissage de Perseverance.

Le JPL parlait déjà de « 7 minutes de terreur » lors de l’atterrissage de Curiosity, l’autre astromobile martien actif de la Nasa, en 2012. Mais la plupart des vidéos virales de cet événement restaient des visualisations, et non de véritables images de la descente du rover sur Mars. Une caméra de descente avait bien été installée à bord de l’engin, fournissant un aperçu de son arrivée sur Mars, certes inédit, mais bien moins complet que les images que la Nasa vient de présenter avec Perseverance.

Articles Similaires

Laisser un commentaire