Jeux Video

Microsoft et Sony vont développer ensemble des solutions de cloud gaming

Les deux rivaux historiques vont travailler ensemble à la mise au point de solutions de cloud computing utilisant la plateforme Azure. Le partenariat intervient alors que de nouveaux acteurs comme Google vont se lancer dans le secteur du jeu vidéo.

L’annonce est un évènement dans l’univers du jeu vidéo. Sony et Microsoft, ennemis depuis près de 20 ans sur le marché des consoles de salon, ont annoncé dans un communiqué un partenariat technologique. Les deux constructeurs vont s’allier pour développer des solutions de cloud computing et d’intelligence artificielle grâce à la plateforme Azure de Microsoft.

Un accord stratégique qui accompagne la transformation du secteur du gaming

Sony et Microsoft préparent l’avenir du jeu vidéo, qui va voir la montée en puissance du cloud gaming et qui pourrait, à moyen ou long terme signer la fin des consoles. Si Microsoft préparait déjà sa riposte, avec le projet xCloud qui permet de jouer en streaming à de nombreux titres Xbox depuis n’importe quel écran, Sony ne disposait pas d’une infrastructure cloud comparable.

Cet accord lui permet désormais d’héberger son futur service et de profiter de l’expérience de Microsoft dans le domaine, tandis que ce dernier sécurise un client important qui contribuera à faire prospérer la division Azure, le moteur de la croissance de l’entreprise depuis plusieurs trimestres.

Les géants du web veulent bousculer le marché et les constructeurs historiques

Si les concurrents historiques du jeu vidéo s’unissent aujourd’hui, c’est pour contrer l’appétit de plus en plus grandissant des géants du web pour le jeu vidéo.

Google a récemment annoncé le lancement dès cette année de Stadia, son service de jeu à la demande. Si l’on ne connait pas encore tous les détails de l’offre qui sera proposée, la puissance technologique et économique du moteur de recherche force les acteurs historiques à unir leurs forces pour rivaliser.

Amazon serait également en train de développer sa propre plateforme avec Twitch, pour un lancement de 2020 et Apple va proposer un abonnement dès la fin de cette année dédié au jeu mobile.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :