Il est Français et a vécu plus de quarante années avec un cerveau creux, c’est-à-dire un organe difforme, presque inexistant, malgré toute l’importance qu’on lui connait. Et c’est en 2007 que le Dr Feuillet de la faculté de médecine de Marseille découvre ce cas unique au monde après que celui-ci ce soit rendu dans une clinique à cause de simples douleurs à la jambe. Ces problèmes, l’homme les connaissait depuis l’enfance sans jamais y prêter plus d’attention que cela.

On lui avait expliqué que cela provenait d’une ventricule de son cerveau qui était remplie de liquide cérébro-spinal et qui rencontrait quelques difficultés à fonctionner normalement. Mais après un scanner, l’équipe médicale se rendit compte que la ventricule avait tellement gonflé, qu’elle avait remplacé l’intégralité du cerveau du patient, laissant à ce dernier un espace très maigre pour permettre aux neurones de fonctionner.

différences

Ainsi, à plus de 40 ans, ce français vivait tout à fait normalement, étant père de deux enfants et travaillant dans l’administration, le tout avec un cerveau creux. Ce phénomène inexpliqué a ainsi remis en cause toutes les études et thèses qui avaient été menées jusqu’alors et prouvé qu’on en connaissait finalement encore peu sur la place de notre système cérébrale et sur la conscience chez l’Homme. On pensait notamment que la région du cerveau nommée “thalamus” était indispensable pour vivre et avoir conscience.

2

Bien souvent, les personnes dont cette partie du cerveau était endommagée se retrouvaient dans le coma et ne se réveillaient pas. Pourtant, cet homme vit lui sans cette région et de nombreuses autres mais simplement avec un petit regroupements de neurones.

3

On a donc encore de nombreuses choses à découvrir sur notre cerveau et sur son importance dans notre corps, dans sa capacité à nous donner conscience et sur les différentes possibilités qu’il nous octroie.

Source