LIBRA: La crypto-monnaie de Facebook pourrait voir le jour dès janvier 2021

La crypto-monnaie Libra de Facebook pourrait être lancée en janvier 2021 sous forme d’un stablecoin adossé au dollar.

Le projet mondial de Facebook a été initialement proposé en juin 2019, mais avait été abandonné en avril 2020 en réponse à des pressions réglementaires et politiques.

Lancement du Libra en 2021

Le projet mondial de crypto-monnaie de Facebook a été initialement proposé pour être rattaché à plusieurs monnaies fiduciaires, dont le dollar américain, l’euro, le yen japonais, la livre sterling et le dollar de Singapour. Toutefois, le projet a vite été freiné par de fortes pressions réglementaires à travers le monde. Plusieurs sociétés membres de l’association Libra telles que PayPal et MasterCard ont même abandonné Facebook.

Mais le projet semble rebondir, selon le Financial Times, Libra pourrait être lancée en 2021, selon les propos de « trois personnes impliquées dans le projet ».

La date exacte de lancement n’est pas encore connue et dépendrait de la date à laquelle l’association Libra, installée à Genève, recevra l’approbation réglementaire de l’Autorité suisse de surveillance des marchés financiers, ou FINMA, pour opérer en tant que service de paiement.

Toujours d’après le Financial Times, plusieurs membres de l’association Libra estiment que la nomination du directeur juridique de HSBC, Stuart Levey, au poste de directeur général a marqué un tournant pour la réussite du projet.

Encore de nombreuses réticences

Libra sera donc lancée sous une forme plus conservatrice et sera simplement adossée au dollar américain dans une proportion de 1:1.

Bien que sa forme limitée puisse apaiser les décideurs politiques, le projet sera toujours source d’inquiétudes. Est-ce que le Libra peut menacer la stabilité financière ou faciliter le blanchiment d’argent ?

En septembre, les ministres des finances européens ont demandé à la Commission européenne de réglementer les stablecoins. Bien qu’ils n’aient pas mentionné son nom, les ministres font peut-être référence au Libra de Facebook. Les gouvernements français et allemand ont déjà déclaré qu’ils étaient opposés à ce que des entreprises privées lancent des monnaies susceptibles de défier l’euro.

De même, la Chine prépare déjà un projet de loi visant à interdire l’émission d’une crypto-monnaie ou d’un stablecoin destinée à concurrencer le yuan numérique.

Ainsi, Facebook semble avancer dans son ambitieux projet de crypto-monnaie mais la partie semble loin d’être gagnée.

Articles Similaires

Laisser un commentaire