Actualités

Les fake news se répandent plus vite et plus longtemps que les vraies informations

Des recherches en sciences comportementales montrent que les fake news ont tendance à se répandre plus vite et plus longtemps que de « vraies » informations.
Une bonne rumeur est bien souvent plus croustillante que la réalité elle-même et ce sont des études en comportements et en sciences de la communication qui le montrent. Les cascades d’informations des fake news seraient en effet bien plus puissantes et tenaces que les informations avérées. Alors qu’Internet et les réseaux sociaux permettent aux fake news d’être endémiques, l’intelligence artificielle pourrait permettre de prévenir et de contenir ce phénomène

Une fake news : jusqu’à 100 fois plus efficace qu’une vraie info

Selon une étude menée en 2018 par Sinan Aral, expert du « marketing viral » au MIT, les fausses informations se propageraient jusqu’à six fois plus vite que de vraies informations, mais aussi sur une durée bien plus longue.
En se concentrant sur un échantillon de 126 000 rumeurs diffusées sur Twitter entre 2006 et 2017 et qui concernaient aussi bien la politique, le terrorisme, la science ou l’économie, Sinan Aral a montré que ces mêmes fake news pouvaient entraîner des cascades d’informations impliquant jusqu’à 100 000 personnes contre… 1 000 pour les vraies informations du même genre

Une IA pour tordre le cou aux fake news

Soroush Vosoughi, Chercheur associé à Harvard, tente depuis quelques années déjà de détecter les fake news en s’armant d’une intelligence artificielle baptisée Rumor Gauge. Et ses résultats sont encourageants. En prenant pour échantillon 209 rumeurs diffusées dans près d’un million de tweets, Rumor Gauge a été capable de détecter les fake news dans près de 75 % des cas.
Ces recherches font également écho aux projets d’IA menées par les géants Google ou Facebook qui sont attendus au tournant avec l’avènement des fake news endémiques. Peut-être verrons-nous, à terme, la création « d’indice de fiabilité » pour chaque information qui circule, et qui exclurait enfin les informations néfastes et mensongères.

Laisser un commentaire