Epic

Le Portugal passe entièrement à l’énergie renouvelable pendant 4 jours

Pendant quatre jours, le Portugal s’est passé d’énergie fossile pour alimenter le territoire en électricité, recourant exclusivement aux énergies renouvelables pour sa consommation.

portugal_énergie_renouvelables_4_jours
C’est une première mondiale et une nouvelle encourageante. Au début du mois de mai, pendant quatre jours, entre le 7 mai à 6h45 et le 11 mai à 17h45, le Portugal a fonctionné avec 100 % d’énergies renouvelables sans avoir recours à la moindre énergie fossile.

« Cela correspond à un total de 107 heures durant lesquelles il n’y a pas eu besoin de recourir à une source de production d’électricité non renouvelable, en particulier issue de centrales thermiques au charbon ou au gaz naturel ».

Depuis plusieurs années, le Portugal investit massivement dans les énergies renouvelables (parcs éoliens, photovoltaïques et hydroélectriques) et peut même se targuer de posséder le plus grand parc éolien d’Europe.

Des investissements qui portent leurs fruits puisqu’en 2014, 63 % de l’énergie consommée par le pays était issue d’énergie renouvelable. 50,4 % en 2015 en raison des mauvaises conditions climatiques (sécheresse). En effet, cette première repose grandement sur de bonnes conditions météo en matière de vent et de pluie, principales énergies exploitées par le Portugal. L’énergie solaire reste néanmoins une option dans l’avenir.

De plus en plus de pays européens tentent les mêmes efforts en matière de consommation d’électricité. L’Allemagne a ainsi réussi à fonctionner avec 100 % d’énergies « vertes » pendant quelques heures grâce au soleil et au vent. Quant au Danemark, il a réussi à produire 140 % de ses besoins en électricité sur une journée en se reposant uniquement sur ses parcs éoliens.

En France, les énergies renouvelables représentent seulement 14 % de la consommation électrique française. Certaines politiques, notamment concernant lespanneaux photovoltaïques, ont ralenti cette avancée, de même que l’imbroglio juridique autour des parcs éoliens. Seul point positif, la marge de progression est phénoménale.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :