Instagram utiliserait sans votre accord la caméra de votre smartphone

Les accusations de juillet dernier se transforment aujourd’hui en procès.

Décidément, la rentrée est plus que difficile pour Facebook. Nous avons récemment appris qu’une de ses anciennes employées a rédigé plus de 6600 mots pour dénoncer quelques dysfonctionnements internes, tandis que des poursuites pour pratiques anticoncurrentielles pourraient être lancées d’ici la fin de l’année. Aujourd’hui, Facebook est de nouveau au centre de l’actualité, mais non pas avec le réseau social du même nom, avec Instagram.

Pris en flagrant délit.

Pour comprendre cette affaire, il faut remonter en juillet dernier. Si iOS 14 est disponible pour tout le monde depuis quelques jours, sa version bêta elle, existe depuis quelques mois. Si n’êtes pas encore au courant, cette mise à jour propose de nombreuses nouveautés dont une qui va nous intéresser dans ce cas précis. À gauche de votre pourcentage de batterie, vous avez peut-être déjà vu un rond vert ou orange. Lorsque ce signal est orange, il vous permet de savoir que votre micro est ouvert, et lorsqu’il est vert c’est que votre caméra fonctionne.

Vous le sentez venir ? En juillet de nombreux utilisateurs ayant installé la version bêta d’iOS 14 ont été surpris de voir le voyant vert s’allumer lorsqu’ils ouvraient Instagram. Cela signifie que l’appareil photo se mettrait en route automatiquement lors de l’ouverture d’Instagram, et fonctionnerait en arrière-plan.  Pour sa défense, Facebook a déclaré que l’application n’utilisait pas réellement l’appareil photo, contrairement à ce qu’iOS 14 indiquait.

Jeudi dernier, un procès a finalement était intenté et accuse Instagram d’utiliser la caméra de votre smartphone à votre insu. La plainte déposée indique précisément ceci : « Instagram accède en permanence à la fonction de caméra du smartphone des utilisateurs pendant que l’application est ouverte et surveille les utilisateurs sans autorisation. [Facebook et Instagram] ont été en mesure de surveiller les moments les plus intimes des utilisateurs, y compris ceux dans l’intimité de leur propre maison, en plus de collecter des informations précieuses et des études de marché sur ses utilisateurs ». À voir maintenant comment Facebook va réussir à justifier cette situation embarrassante.

Articles Similaires

Laisser un commentaire