Actualités Geek

Avec cette acquisition, Facebook veut se donner une chance face à Google Maps

À l’instar de Google Maps, Facebook propose également une carte sur son réseau social. Cependant, force est de constater que celle-ci n’est pas aussi développée et riche en informations. Cela pourrait néanmoins changer grâce à la récente acquisition de la startup suédoise Mapillary.

Mapillary est une plateforme qui utilise la vision par ordinateur pour identifier les endroits sur les photos de rues qui sont mises en ligne par sa communauté. Et désormais, cette startup va aider Facebook à améliorer les cartes de son réseau social.

Facebook veut son Google Maps ?

« Comme certains d’entre vous le savent, Facebook crée des outils et des technologies pour améliorer les cartes grâce à une combinaison d’apprentissage automatique, d’imagerie satellite et de partenariats avec les communautés de cartographie, dans le cadre de leur mission de rapprocher le monde. Ces cartes alimentent des produits comme Facebook Marketplace qui génèrent des transactions pour des millions de petites entreprises et fournissent des données vitales aux organisations humanitaires du monde entier », explique Mapillary dans un billet de blog. « Chez Mapillary, nous créons des outils pour créer une représentation vivante et visuelle de chaque endroit dans le monde, mis à la disposition de tous pour mettre à jour les cartes qui leur tiennent à cœur. En fusionnant nos efforts, nous améliorerons encore la façon dont les personnes et les machines peuvent travailler avec des images aériennes et au niveau de la rue pour produire des données cartographiques. »

Une meilleure carte pourrait également aider Facebook à doper les ventes sur la plateforme Shops qu’il a récemment lancées. Cette nouvelle fonctionnalité du réseau social a été créée pour aider les PME et les TPE à se lancer dans la vente en ligne facilement.

Sinon, on notera que le service qui est actuellement proposé par Mapillary au grand public continuera à être opérationnel. Celui-ci sera même plus intéressant puisqu’avant l’acquisition par Facebook, utiliser les données pour un usage commercial n’était pas gratuit. Mais désormais, tout le monde peut utiliser la plateforme sans payer.

En tout cas, Facebook fait l’acquisition de Mapillary alors que, de son côté, Apple ne cesse d’améliorer son concurrent de Google Maps. Longtemps négligée, cette application a fait l’objet de nombreuses mises à jour, et bénéficie actuellement d’un équivalent de Google Street View.

Laisser un commentaire