Il y a près d’un an déjà, nous vous parlions des recherches scientifiques effectuées sur la pyramide de Kheops, l’un des grands bijoux de l’humanité. L’objectif ? En savoir plus sur ce tombeau présumé du pharaon Khéops qui fut édifié il y a plus de 4 500 ans, sous la IVe dynastie, au centre du complexe funéraire de Khéops se situant à Gizeh en Égypte.

kheops-secret-construction-pyramide

Bref retour sur ce qu’on savait déjà

Le groupe “Scan Pyramids” qui regroupe des chercheurs français, égyptiens, japonais et canadiens, avait fait une découverte assez extraordinaire. Il existerait bien des anomalies d’ordre thermique dans la pyramide de Khéops qui prouverait qu’il existe une chambre secrète au sein de ce lieu pourtant découvert et analysé depuis des centaines d’années.

Les premiers résultats divulgués par les chercheurs laissent donc penser qu’une pièce encore jamais découverte jusqu’alors et qui doit contenir de nombreux secrets se trouverait sur “la face Est” de la pyramide de Khéops également appelé grande pyramide de Gizeh. En effet, c’est sur cette face que les scientifiques ont remarqué une anomalie : quelques blocs de pierre présenteraient jusqu’à 6 degrés d’écart avec leurs blocs voisins. Un écart suffisant pour y aménager une chambre secrète.

w453-77767-13-comparison-of-muography-simulation-and-results-for-descending-corridor

Un couloir secret

Mais, après un an de recherches, les scientifiques commencent à en savoir plus. C’est finalement derrière “la face Nord” de Kheops qu’un circuit inconnu a été découvert. Et celui-ci ne mènerait pas n’importe où puisqu’on parle…du cœur de la pyramide. Or, l’endroit n’a JAMAIS été accessible jusqu’à aujourd’hui. C’est bien grâce à la technologie ScanPyramids, qui permet d’analyser via de la thermographie par infrarouge, que les chercheurs ont repéré des images intrigantes au niveau de la face nord de la pyramide. C’est au niveau des chevrons qu’une anomalie a été répertoriée :

Leurs surfaces sont orientées de la même façon par rapport au soleil, il s’agit du même type de matériau, probablement de mêmes dimensions, donc, leur réponse thermique devrait en principe être très similaire. Ce qui n’est pas le cas. L’un d’eux notamment présente des écarts de température plus importants le jour. Clémente Ibarra, professeure de l’Université Laval, au Québec.

w453-77769-16-cea-muography-results-for-khufus-north-east-edge

Il était difficile de tirer des conclusions définitives de ces résultats, explique le professeur Hany Helal, directeur de ScanPyramids. Mais ils apparaissent inattendus. Donc, pour nous, intéressants. D’où la décision d’explorer la zone avec d’autres approches. C’est toute la clé de notre mission : associer différentes techniques pour affiner nos résultats. Hany Helal, directeur de ScanPyramids.

En clair, il pourrait y avoir de nombreux couloirs secrets menant directement au coeur de la pyramide, nous révélant au passage ses secrets gardés cachés depuis des siècles. On a hâte d’en savoir plus !