Un jour après la fermeture de ses soldes d’été 2017, Valve procède à une vague majeure de banissements sur Steam, sa plateforme de vente de jeux dématérialisés.

Valve bannit plus de 40,000 comptes Steam

Ce ne sont pas moins de 40,000 comptes qui ont été bannis de la plateforme à l’aide du système Anti-triche VAC. Cette vague de ban est la plus importante de l’histoire de la plateforme qui avait déjà procédé à une première salve en octobre dernier avec environ 15.000 comptes bannis.

Les joueurs concernés perdent tout accès aux fonctionnalités en ligne des jeux doté de la protection VAC. La mesure concerne donc avant tout les deux titres compétitifs majeurs du géant américain, Dota 2 et Counter-Strike : Global Offensive. Le timing de cette vague de ban n’a pas été choisi au hasard, il correspond à la fermeture des soldes, une période prisée par les tricheurs en tous genres pour faire le plein de nouvelles clés de jeux vendues à bas prix. Privés d’accès au jeu sur leur compte suite à un bannissement, les tricheurs n’avaient plus qu’à s’envoyer en cadeau un autre exemplaire du jeu sur un compte alternatif afin de poursuivre leur triche. En bannissant ces joueurs juste après les soldes, Valve les empêche purement et simplement d’envoyer leurs achats vers un nouveau compte.

Notez aussi que ce type de bannissement VAC entraîne la perte de tous les skins acquis dans CS:GO. Lorsque l’on connaît les sommes indécentes auxquelles s’écoulent certaines apparences d’armes, on imagine que certains cheaters pris la main dans le sac doivent aujourd’hui se mordre les doigts.

Share