Le Gorafi, source sûre pour traiter les informations ? C’est en tout cas ce qu’ont dû penser certains journalistes algériens travaillant pour le quotidien El Hayat en relayant une fake news présente sur le site satirique. Et cela a même fait la Une du journal papier qui titrait alors : Le Pen : ‘Je vais construire un mur entre nous et l’Algérie, et cette dernière va le financer’ . L’idée était bien évidemment de jouer sur la proposition de Donald Trump qui souhaite faire construire un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

Mais il faut croire que le quotidien ne savait pas que le Gorafi est en réalité un site dont l’unique but est de créer une information de toutes pièces afin de la coller à la réalité pour qu’elle soit drôle.

Récolter 9,36 milliards d’euros

Pourtant, le papier concernant ce « mur entre la France et l’Algérie » reprend une grande partie des informations distillées sur le Gorafi, même si celles si semblent, quoi qu’il arrive, irréalisables. On peut ainsi lire que « le président Bouteflika doit réunir au plus vite la somme de 9,36 milliards d’euros, et qu’il fasse parvenir par virement ou mandat postal à l’adresse suivante ». Les journalistes de El Hayat ont donc cru vraie cette incroyable histoire et l’ont reprise, tête baissée, sans même citer leur source, qui n’en était finalement pas vraiment une. Si la méprise a rapidement été dévoilée par le site algérien du Huffington Post, le Gorafi de son côté a préféré prendre cette nouvelle avec beaucoup d’humour :

À noter que « l’information » a ensuite été reprise par deux autres petits journaux algériens qui ont malheureusement trop fait confiance au quotidien El Hayat. Les journalistes qui sont à la base de ce papier n’auraient pas apprécier d’avoir été berné de la sorte et de s’être fait « duper par le site humoristique » .

De son côté, Le Gorafi doit avoir vu son nombre de lecteurs algériens augmenter considérablement depuis 24 heures.

Share