Shadow : le PC dans le « cloud », par Blade

shadow

Blade n’est pas encore très connu et c’est assez logique car cette entreprise basée à Paris a ouvert ses portes l’année dernière, en octobre 2015.

Comme son nom ne l’indique pas franchement, cette entreprise vient se positionner sur le segment du « cloud gaming » et elle propose ainsi un service similaire à celui du GeForce Now et du PlayStation Now, un service du nom de Shadow.

Shadow, du « cloud gaming » et plus si affinités

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact car la technologie développée par la société est assez différente.

Blade ne s’appuie effectivement pas sur une solution mutualisée. Lorsqu’un utilisateur s’inscrira au service, il bénéficiera ainsi d’une machine virtuelle avec son propre GPU dédié.

Il ne partagera donc pas ces ressources avec d’autres utilisateurs.

Cette configuration a de multiples avantages. Elle offrira en effet de meilleures performances en jeu et elle permettra en plus aux utilisateurs de profiter facilement d’une mise à jour matérielle.

Exactement comme un vrai PC, en somme, à ceci près que la machine ne sera pas située chez vous mais dans un local distant situé à Paris. Le flux vidéo sera ensuite compressé et envoyé au domicile de l’abonné par internet. Là, il sera récupéré sur un client léger offrant un encombrement proche à celui d’un RaspBerry Pi.

Lancement prévu à la fin de l’été

Intéressant, mais ce n’est pas terminé car l’utilisateur pourra disposer de sa machine comme il l’entend. S’il pourra installer les jeux de son choix, il aura aussi la possibilité de faire tourner des logiciels comme Photoshop, InDesign ou encore Premiere. La solution développée par Blade ne s’adresse pas uniquement aux joueurs.

D’après les informations communiquées par la marque, Shadow mettra la barre assez haut et la plateforme pourra ainsi streamer du 4K à 60 images par seconde avec une latence inférieure à 9 ms. Attention cependant car pour pouvoir profiter de l’offre, il faudra impérativement habiter dans une zone couverte par la fibre optique, l’ADSL n’offrant pas des débits suffisants.

Shadow n’est pas encore disponible sur le marché cependant. L’offre est en train d’être finalisée et elle sortira ainsi à la fin de l’été, avec une première bêta attendue pour le mois prochain. Pour le moment, nous ne connaissons pas encore le prix de l’abonnement.

 

Share

Related Posts

Geek

L’intelligence artificielle de Google a créé une IA plus intelligente que celle créée par l’homme

Geek

Facebook : une fonctionnalité pour commander de la nourriture sur le réseau social

Geek

L’Ataribox sortira début 2018 et sera commercialisée autour de 300 dollars

Geek

Les jeunes abandonnent petit à petit Facebook pour se tourner vers Instagram et Snapchat

Buzz

T411, le célèbre site de téléchargement déjà de retour quelques semaines après sa fermeture

Geek

Facebook part à la chasse aux vidéos trompeuses

Geek

Kaspersky lance une version gratuite de son antivirus, mais vous êtes (un peu) le produit

Actualités

Elon Musk et Mark Zuckerberg s’écharpent au sujet de l’intelligence artificielle

Geek

Le projet de téléphone modulaire de Facebook se précise

Geek

Les soldats russes de demain ressembleront aux Stormtroopers d’après ce prototype d’armure

Geek

Cybersécurité: 14 millions de terminaux Android infectés par le malware CopyCat

Geek

Panne chez OVH, 50.000 sites web se retrouvent hors ligne

Geek

Si vous postez trop de liens par jour, Facebook vous pénalisera désormais

Actualités

Les robots terrifiants de Boston Dynamics passent d’Alphabet à Softbank

Fun

Vidéo : voilà à quoi ressemblerait le monde si les applications existaient dans la vie réelle

Geek

E3 2017 : Facebook sera de la partie pour la première fois de son histoire

Geek

Google Allo permet de transformer vos selfies en emojis

Geek

Windows 10 : une mise à jour automnale majeure pour améliorer la continuité entre les smartphones et les PC

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share