Pornhub et Kim Kardashian, c’est une grande histoire d’amour. Le premier considère d’ailleurs la seconde « comme faisant partie de sa famille ». C’est sûrement ce qui explique pourquoi il a vient de mettre la tête des voleurs à prix de 50 000 dollars.

kim-karsashian

Et pour ceux qui ne seraient jamais allés sur Internet (on est flatté que vous soyez d’abord passé chez nous, c’est sympa !), rappelons que Pornhub héberge depuis longtemps la sextape de Kim Kardashian. Une sextape qui fait la renommée de cette dernière et les choux gras du site porno puisqu’à ce jour il s’agit de la vidéo la plus vue sur Pornhub (plus de 110 millions de vues).

On a dit pas la famille

Au point qu’aujourd’hui le PDG de Pornhub, Corey Price, s’inquiète pour celle qui a propulsé son site sur le devant de la scène : « Nous considérons Kim comme un membre de la famille Pornhub et nous ferons tout notre possible pour nous assurer que les responsables de ce crime odieux seront traduits en justice ». Rappelons ainsi qu’au début de la semaine, la star de télé-réalité a été braquée à Paris et dépouillée de tous ses bijoux, au beau milieu de la nuit dans un hôtel de luxe. Les voleurs, déguisés en policiers sont repartis avec près de 9 millions d’euros de butin.

Pornhub veut donc aider Kim Kardashian. « Nous en appelons à nos fans du monde entier de travailler collectivement afin de fournir autant d’informations que possible en relation avec ce crime, de façon à retrouver les criminels. » Le site offre ainsi la coquelette somme de 50 000 dollars « en échange d’informations permettant l’arrestation des criminels qui ont volé Kim Kardashian cette semaine à Paris. »

Pornhub oblige, il s’agit moins de faire travailler les spectateurs de Pornhub main dans la main (ho-ho-ho) que de se faire un énième coup de pub. Mais qui sait, Internet nous a appris tout au long de sa courte histoire qu’il ne faut jamais sous-estimer l’importance du monde du porno. Si jamais vous avez des informations, vous pouvez envoyer un email à l’adresse tips@pornhub.com.

 

Source

Share