Microsoft vient de dévoiler quelques nouveautés bien senties, à l’issue d’une conférence de presse inédite. Dans le lot, on remarquera surtout cet étonnant Surface Studio, un ordinateur (très) haut de gamme.

Microsoft veut son iMac. S’il est aisé de comparer les nouveaux produits annoncés par Microsoft à ceux d’ores et déjà intégrés aux gammes d’Apple, ce n’est effectivement pas pour rien. Suffit de jeter un oeil au Surface Studio pour le comprendre.

Une alternative bien sentie à l’iMac ?

On doit bien l’avouer : Microsoft nous a pris de court en officialisant ce Surface Studio. Cet ordinateur jouant la carte du haut de gamme et se destinant aussi bien aux professionnels qu’aux créatifs, tire son épingle du jeu du fait de son design atypique, épuré. Arborant de belles finitions en métal, la configuration se repose sur un écran ultra-fin à la diagonale de 28 pouces, affichant une densité de pixels de 192 ppp, inclinable à volonté. Il s’agit même de l’écran le plus fin au monde dixit Microsoft, ayant d’ailleurs fait le pari d’un format 3:2. Les composants, eux, se sont vu intégralement regroupés dans le pied de cet écran, alimentation incluse. Autant dire qu’il est question ici d’une double prouesse, de design tout d’abord, d’ingéniosité également.

Ecran tactile et fiche technique haut de gamme

Tactile, la dalle équipant cet écran devrait effectivement réussir à contenter les créatifs, les photographes, les professionnels également, qui pourront se reposer sur des caractéristiques techniques de haut vol. Voyez plutôt, on évoque un processeur Intel Core i7, une carte graphiqueNVIDIA GeForce GTX980M, 32 Go de mémoire vive au maximum, 2 To de mémoire interne (là encore, dans la configuration la plus évoluée), la présence de plusieurs microphones permettant d’utiliser l’assistant personnel Cortana dans les meilleurs conditions possibles, une webcam HD, 4 ports USB 3.0, un lecteur de cartes SD, un Mini DisplayPort ainsi qu’un port Ethernet. Le Surface Studio est d’ores et déjà disponible aux Etats-Unis, à partir de 3 000 dollars. La sortie en France n’a pas contre pas encore été confirmée.

Crédits Photos : Microsoft