Yvan Bourgnon, navigateur et explorateur franco-suisse, va lancer le plus grand multicoque au monde pour nettoyer les océans appelé Le Manta. Le nom du bateau fait référence à cette fameuse raie (poisson très efficace pour filtrer l’eau).

Manta le plus grand multicoque au monde pour nettoyer les océans

8 millions de tonnes de plastique sont déversés chaque année dans les océans, principalement par les populations littorales du monde entier. C’est à partir de ce constat accablant qu’Yvan Bourgnon a décidé de créer et lancer son association The Sea Cleaners.

L’homme se lance également dans la construction d’un navire collecteur de déchets plastiques, le Manta. Pour son projet écologique, le navigateur a lancé une campagne de financement participatif dont l’objectif a largement été atteint. 151.585 euros ont été récoltés !

Ce genre de projet nous rappelle celui de Boyan Slat, le « gamin » qui a créé le premier dispositif mondial de nettoyage des déchets plastiques des océans.

Les caractéristiques du Manta

Le plus grand multicoque au monde, qui sera testé dès 2021, sera capable de se déplacer rapidement sur les zones de pollution concentrée par les courants ou le vent, ou après une catastrophe naturelle (tsunami, inondations, cyclone, etc).

Le voilier géant mesurera 60 mètres de long pour 49 mètres de large (et 72 mètres une fois déployé). Le bateau sera équipé d’un « Collecteur » de déchets plastiques inspirés des fanons de baleine et agira comme un véritable filtre-nettoyeur.

D’une autonomie de près de deux mois, les cuves du bateau pourront accueillir jusqu’à 600 mètres cubes de plastiques, triés et compressés, en vue de son recyclage ou sa revalorisation à terre. L’association d’Yvan Bourgnon espère ramasser environ 1.200 tonnes de déchets.

Animation 3D du Manta

Share