Jeux Video

Mad Box : Slightly Mad Studios dévoile sa console 4K/60fps

Les créateurs de la licence Project Cars se lancent dans une nouvelle aventure au sein de l’industrie vidéoludique en devenant « constructeur de console » avec la Mad Box.

Mad-Box-Slightly-Mad-Studios-660x354

Si jusqu’ici personne n’a encore réussi à avoir les ingrédients les plus riches et les plus innovateurs pour tenter de s’imposer face à Microsoft, Nintendo et Sony sur le marché des consoles, Ian Bell, le PDG de la structure indépendante britannique Slightly Mad Studios (Need for Speed, Test Drive, Project Cars) est persuadé qu’il peut fortement titiller les grands noms du milieu des jeux vidéo avec la Mad Box, “la console la plus puissante jamais construite”. Attendue en principe pour 2022, cette nouvelle machine proposera de la 4K avec un taux d’images par seconde allant de 60 à 120fps (60 ips par oeil) pour les jeux en réalité virtuelle : “La console Mad Box prendra en charge la plupart des principaux casques VR actuels et ceux à venir. Les spécifications seront équivalentes à celles d’un PC très rapide qui sera disponible d’ici deux ans dans le commerce. Nous sommes en discussions préliminaires avec les fabricants de composants, nous ne pouvons donc pas en dire plus pour le moment, si ce n’est que nous avons les conceptions spécifiées en détail.

 

 

 

 

Avec la Mad Box, Ian Bell veut également bannir le terme “exclusivité”. Tous les développeurs auront ainsi la possibilité de sortir leurs jeux sur cette dernière. D’ailleurs, grâce à un moteur de jeu gratuit facile à prendre en main, les développeurs et éditeurs pourront porter en toute simplicité (“presque en un seul clic”) des titres déjà disponibles (PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC) sur la fameuse Mad Box de Slightly Mad Studios. Enfin, les studios indépendants qui voudront une Mad Box auront accès à un kit gratuitement.

Et le financement de le Mad Box ?

Etant donné que le studio Slightly Mad a majoritairement financé la franchise Project Cars avec le financement participatif (via la plateforme Kickstarter), il ne serait pas illogique que cela soit également le cas avec la Mad Box. Dans un entretien accordé au média Variety, Ian Bell explique avoir déjà de nombreux contacts avec plusieurs investisseurs : “Nous avons des investisseurs qui peuvent offrir le financement nécessaire pour que le produit soit complet, mais il n’en est encore qu’à ses débuts et nous examinons donc actuellement les meilleures offres“. Concernant son prix, il faut s’attendre à ce qu’il soit en adéquation avec les autres consoles du marché.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :