Red Bull eSport

Avec l’aide de la Korea e-Sports Association, le comité olympique coréen a reconnu l’eSport comme étant un sport olympique de second niveau.

Durant une conférence qui s’est tenue le 27 janvier dernier au Parc Olympique de Séoul, le comité olympique de la Corée du Sud a pris la décision de reconnaître que l’eSport est un sport olympique de niveau 2.

Cette décision ne veut pas dire que les compétitions eSport auront le droit d’être mises en avant durant les jeux d’été 2016 à Rio mais cela signifie que le sport électronique est désormais au même niveau que les échecs, la course automobile, le polo et même le cheerleading (une discipline qui tire ses origines via la gymnastique, la danse ou l’acrosport).

L’eSport n’est pas un sport pour les joueurs

Suite a cette annonce, il fallait forcément s’attendre à des débats endiablés entre certains joueurs ne comprennent pas l’intérêt de cette décision et d’autres essayant de convaincre que le sport électronique est un sport comme un autre.

En effet, que cela soit un utilisateur de Reddit ou bien même John Skipper, le président de la chaîne ESPN, l’eSport n’est rien. Pour eux, il est impossible de comparer des athlètes à des personnes participants à des compétitions de sport électronique. Pourtant, comme le rappel si bien nos confrères de chez Gameblog, l’eSport permet tout de même de développer certaines qualités mentales et physiques pour atteindre le meilleur niveau.

La meilleure réponse face à cette colére de nombreuses personnes serait finalement de ne pas inclure l’eSport directement aux Jeux Olympiques mais de créer une compétition annexe qui serait les e-JO.

 

Share