Le fondateur d’eMule Paradise condamné à 14 mois de prison avec sursis

En février dernier s’ouvrait le procès de Vincent Valade, fondateur et administrateur de la plateforme de téléchargement eMule Paradise. Accusé d’infraction au copyright, il risquait 3 mois de prison et 300 000 euros d’amende. Les professionnels du cinéma réclamaient 8 millions d’euros de dommages et intérêts.

fondateur_emule_paradise_condamné_prison_sursis

14 mois de prison avec sursis et 45 000€ d’amende, c’est ainsi que se clôture l’aventure eMule Paradise, débutée en 2004.
Au chapitre des griefs : avoir permis le téléchargement illégal de 7 113 films entre 2005 et 2006 sur eMule Paradise, plateforme de répertoire de liens permettant le téléchargement de contenu (films, séries, musiques, e-books, logiciel, jeux vidéo, etc.), qui comptait alors 300 000 visiteurs par jour.

Arrêté en 2006, il était soupçonné de s’être enrichi grâce à son activité illégale. Il aurait ainsi amassé 418 000 euros de revenus grâce à la publicité et entre 160 000 et 170 000 euros grâce à un site pornographique payant. Dans son jugement en délibéré, la justice a ordonné la saisie du 4X4 Porsche Cayenne du jeune homme acheté avec les fonds collectés, mais n’ayant jamais servi.

La justice n’a pas suivi la réquisition du parquet qui n’avait pas demandé de peine d’emprisonnement avec sursis, mais une amende de 80 000 euros et une suspension d’un an à l’accès à Internet. Elle l’a donc condamné à 14 mois de prison avec sursis, sans doute pour lui enlever le gout du peer to peer. Vincent Valade et les quatre autres prévenus, dont l’un a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, devront payer un peu plus de 45 000 euros d’amende aux 13 parties civiles, dont Pathé, la Fox, Disney, Galatée, Universal, Paramount et la Sacem. Très en deçà des 8 000 000 d’euros réclamés par les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel.

En outre, Net Avenir, la régie publicitaire d’eMule Paradise a été condamnée à 50 000 euros d’amende et son directeur commercial de l’époque, devenu son gérant, à 8 mois de prison avec sursis.

La condamnation de Vincent Valade vient d’ajouter à celle du fondateur de GKS en février dernier à 2 millions d’euros d’amende et 6 mois de prison avec sursis, et cellesdes fondateurs de The Pirate Bay, tous rattrapés par la justice après des années de cavale.

Source

Related Posts

Okotte.net hacked by a lovely hacker

Okotte.net hacked by a lovely hacker

À seulement 12 ans, il réussit à provoquer une fusion nucléaire dans sa salle de jeux

À seulement 12 ans, il réussit à provoquer une fusion nucléaire dans sa salle de jeux

Facebook récupère aussi vos données de santé et bancaires sans votre accord

Facebook récupère aussi vos données de santé et bancaires sans votre accord

Windows 7 n’a plus qu’un an de support devant lui

Windows 7 n’a plus qu’un an de support devant lui

Instagram permet désormais de publier sur plusieurs comptes

Instagram permet désormais de publier sur plusieurs comptes

Facebook déploie la fonctionnalité Watch Party sur toutes les pages et tous les profils

Facebook déploie la fonctionnalité Watch Party sur toutes les pages et tous les profils

No Comments Yet

Laisser un commentaire