Geek

Iron Man prêt à offrir sa voix au Jarvis maison de Facebook

L’acteur Robert Downey Jr, qui incarne Iron Man pour l’écurie Marvel depuis 8 ans, s’est dit prêt à devenir la voix de l’intelligence artificielle développée par Facebook et testée actuellement par Mark Zuckerberg à son domicile personnel.

robert-downey-iron-man-jarvis-mark_zuckerberg_ia

Comme chaque année, Mark Zuckerberg a dressé la liste (ambitieuse) de ses résolutions 2016. Parmi elles, celle de concevoir une intelligence artificielle simple pour l’aider dans ses tâches quotidiennes aussi bien à son domicile que dans son travail. «Comme une sorte de Jarvis dans Iron Man », a-t-il précisé.

Rien de plus facile pour celui qui s’était donné pour objectif d’apprendre le mandarin en un an et qui y est parvenu (certes avec une marge de progression). À la fin du mois d’août, c’était chose faite.

« J’en suis arrivé au point où je peux maintenant contrôler les lumières, le portail et la température… Ce qui chagrine d’ailleurs ma femme, qui ne peut pas contrôler la température parce que c’est programmé pour ne prendre en compte que ma voix », a expliqué Mark Zuckerberg lors d’une session de Q/A à Rome.

Maintenant, Mark Zuckerberg aimerait bien que son I.A. soit dotée d’une jolie voix, il a donc demandé l’aide de la communauté Facebook pour l’aider à trouver parfait « Jarvis ». Et devinez qui a répondu à l’appel ? Iron Man en personne, autrement dit Robert Downey Jr.

Ce dernier a proposé ses services le plus simplement du monde, ou presque. Il indique ainsi le faire avec grand plaisir si Paul Bettany, qui prête sa voix à Jarvis dans les films, est payé et que ce dernier en fasse don de l’obole à une cause désignée par Benedict Cumberbatch, dont le film Dr Strange (écurie Marvel cela s’entend) va bientôt sortir sur les écrans. Rien de bien extravagant donc !

jarvis-rdj-facebook
Quelqu’un a bien proposé de demander à Paul Bettany lui-même, mais Mark estime que cette option est trop évidente pour être choisie. D’autant que la proposition de RDJ semble avoir les faveurs du CEO de Facebook.

En imaginant qu’un jour Facebook décide de commercialiser cette I.A., la voix de l’acteur pourrait représenter un argument de vente non négligeable !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :