Au début de la décennie, les constructeurs de téléviseurs n’avaient qu’une idée en tête : nous vendre des téléviseurs 3D hors de prix pour nous donner la possibilité de regarder des films avec des lunettes à la maison. Mais en 2017, les téléviseurs 3D font définitivement partie de l’histoire ancienne.

LA 3D

Si la 3D était délaissée depuis quelques années déjà au profit de la 4K, 2017 enterre définitivement la technologie. En effet, LG et Sony ont annoncé qu’ils abandonnaient définitivement la 3D pour leurs téléviseurs. Ils rejoignent ainsi Philips ou Samsung, qui étaient déjà passés à autre chose.

Une technologie qui ne s’est jamais imposée

Présentée en 2009 sur les téléviseurs, la technologie 3D pour les télévisions a connu un essor grâce à James Cameron et son film Avatar. La grande mode de la 3D est alors arrivée chez les constructeurs, qui n’ont pas hésité à tout miser lors de la Coupe du Monde 2010, où les matchs étaient diffusés en 3D.

Mais les téléviseurs 3D se montraient chers, peu pratiques (il fallait s’équiper des fameuses lunettes) et surtout inutiles, aucun diffuseur n’ayant franchi le pas. Au fil des années, les ventes ont donc baissé. Nous sommes passés de 1,3 million de téléviseurs vendus en France en 2014 à 800 000 en 2015. La 4K a donc progressivement remplacé la 3D. Une 4K plus utile, plus confortable et surtout plus vendeuse.

La 3D est donc morte, et je ne suis pas sûr qu’elle soit réellement regrettée par les consommateurs.