Le réseau social vient de modifier l’algorithme en fonction duquel telle ou telle vidéo se retrouve en haut de la timeline.

Les vidéos longues ne seront plus pénalisées par Facebook

Avis aux amateurs de vidéos courtes : sur Facebook, vous allez désormais en voir moins. La firme de Menlo Park souhaite que des vidéos longues soient davantage mises en avant, et pour cela, elle vient de modifier les règles qui régissent la priorisation des différentes vidéos. Jusqu’ici, pour calculer le « score de popularité » d’une vidéo, Facebook se basait sur le pourcentage moyen visionné. Par exemple, une vidéo de 10 minutes dont les internautes ont regardé 7 minutes en moyenne était rangée plus haut qu’une autre dont ils n’ont regardé que 2 minutes. Mais au fur et à mesure, les ingénieurs du réseau social se sont aperçus que les vidéos longues étaient pénalisées par l’emploi de cet algorithme (et ce n’est pas étonnant).

D’autres paramètres entrent aussi en jeu

Désormais, un coefficient sera appliqué aux vidéos longues, afin qu’elles ressortent plus souvent dans la timeline. Mais d’autres paramètres seront également pris en compte, comme le pourcentage des internautes qui choisissent d’allumer le son, ou celui des internautes qui passent en mode plein écran.

Alors, est-ce le signe que Facebook souhaite privilégier des formats longs ? La réponse est non. Une vidéo ne sera pas davantage mise en avant pour le simple fait qu’elle soit longue. Pour gagner en visibilité, une vidéo longue devra afficher des scores de visionnage importants, même si des scores moins élevés suffiront désormais pour qu’une vidéo soit propulsée vers le haut. « La longueur idéale est celle qui est suffisante pour raconter votre histoire », annonce Facebook aux créateurs de contenus, tout en précisant que cette évolution ne concernera pas les publicités vidéo.

Les vidéos en direct, très mises en avant par Facebook depuis quelques mois, le seront désormais moins, annonce le réseau social par la même occasion, sans pour autant donner de détails.