L’homme s’est présenté, visage découvert, dans la bijouterie Harry Winston avant de menacer avec une arme et une grenade les employés. Aucun n’a été blessé.