Quelle concurrence, depuis sa sortie, pour la Nintendo Switch ? Aucune, il faut être honnête. C’était sans compter sur AMD qui a décidé de relancer un projet abandonné sur Kickstarter en 2016. La Smach Z, puisque c’est son nom, n’est autre qu’un PC portable aux airs assumés de console portable. Le but est clair : proposer une alternative viable à la console de Nintendo tout en profitant d’un parc de jeux affolant.

Switch x Steam

PC ou console portable ? À la vue du prototype du Smach Z, on ne peut que pencher pour le second choix tant le design de l’appareil, proposé sans souris ni clavier, fait penser à une Switch fusionnée avec un Steam Controler. Autour d’un écran Full HD de six pouces (celui de la console hybride de Nintendo fait 6,2 pouces, en HD), on retrouve ainsi un stick analogique sur la gauche, mais surtout deux zones tactiles rappelant celles de la manette estampillée Steam. Bien évidemment, les classiques boutons A, B, X, Y, L, R et Start sont présents tout comme celui permettant de retrouver la « home » de sa console.

Mais c’est surtout le cœur de la Smach Z qui intrigue. En intégrant la puce embarquée Ryzen d’AMD, la V1000, la console portable propose des performances plus qu’intéressantes vis-à-vis de son format de poche. Au programme : 4 cœurs physiques et 8 logiques, mais aussi une unité graphique basée sur l’architecture Vega qui devrait faire quelques différences. Dans les jeux, on peut déjà s’attendre à atteindre de telles performances :

  • GTA V avec les options en normal et 720p pour 60 fps
  • Alien : Isolation avec les options en moyen/bas et 1080p pour 50 fps
  • The Witcher III avec les options en moyen et 720p pour 40 fps
  • Rocket League avec les options en normal et 1080p pour 60 fps

Un prix trop élevé ?

Compte tenu de la taille de l’écran (6 pouces), mettre les jeux en 720p ne devrait pas avoir de gros impacts sur la qualité technique globale des titres. Quant à l’autonomie, un point important s’il en est, AMD annonce 5 heures de jeu, ce qui parait être plus qu’optimiste (la Switch peut tenir 2 ou 3 heures au maximum).  Notons que la Smach Z sera proposée avec deux systèmes d’exploitation au choix : Windows 10 Home ou Smach OS Linux. Il est donc préférable, dans une optique purement gaming, d’opter pour la version avec Windows puisque Steam y est bien plus stable. Dernier point important, deux modèles devraient être présentés au public :

  • La Smach Z avec 4 Go de RAM en DDR4, un SSD de 64Go et aucune caméra pour 699 dollars.
  • La Smach Z Pro avec 8 Go de RAM en DDR4, un SSD de 128 Go et une caméra de 5 Mpx pour 899 dollars.

Bien évidemment, il sera possible d’étendre la mémoire via une Micro SD. Il est également annoncé que l’appareil embarquera une sortie DisplayPort et une autre pour un câble jack 3,5 mm tandis que le Wi-Fi et le Bluetooth seront aussi intégrés. Aucune date de sortie n’est précisée, mais la console portable devrait être disponible d’ici la fin de l’année.