Vous en avez marre de vivre sur Terre et de vous abaisser aux contraintes de votre pays ? Alors peut-être devriez-vous envisager de rejoindre Asgardia, le premier État-nation créé par l’Homme destiné à exister dans l’espace.

Non, ce n’est pas une mauvaise blague puisqu’un groupe d’ingénieurs, de scientifiques et de juristes ont officiellement annoncé se lancer dans la construction de cet état extra-terrestre virtuel ayant pour but principal de permettre à ceux qui le veulent d’échapper aux contraintes de la communauté internationale, mais aussi…de sauver la planète.

1753

Un projet extraordinaire

Asgardia est une référence directe à la ville céleste dirigée par le dieu Odin, que l’on retrouve notamment dans la mythologie scandinave. Le but premier de cet État-nation spatial serait donc de permettre la création et l’évolution d’une nouvelle civilisation, plus indépendante, qui serait un véritable prototype pour pousser ses habitants à allier savoir, intelligence et science dès leur jeunesse.

“C’est grâce à la nature curieuse des générations passées que l’humanité a évolué. Pourtant la science qui rend possibles toutes ces merveilleuses avancées n’est pas toujours la priorité pour la société dans son ensemble. L’évolution moderne et le progrès intellectuel peuvent servir au mieux l’humanité quand la science est à la base du processus décisionnel” est-il notamment écrit sur le site officiel du projet.

1753-1

C’est le docteur Igor Ashubeyli, un scientifique russe, mais également “un grand homme d’affaires” qui dirige ce projet. Il a notamment été récompensé, en février dernier, par l’UNESCO “pour ses contributions au domaine des nanosciences et des nanotechnologies”

D’après ses dires, le tout premier objectif de ses équipes sera de construire un bouclier capable de protéger la Terre des éjections du soleil, des astéroïdes et même des débris spatiaux. Par la suite, Asgardia devrait donc devenir le premier véritable État-nation dans lequel ses citoyens pourront évoluer “librement” dans l’espace. Le premier satellite en rapport avec le projet devrait être lancé à la fin de l’année 2017. Un appel a d’ailleurs d’ores et déjà été lancé pour que les internautes participent à la création d’un drapeau pour l’État-nation Asgardia et demandent également leur citoyenneté future, malgré le nombre de places limité.

Alors, vous seriez partant ?

 

Source

Share