Allo : sacrifierez-vous votre vie privée pour de nouvelles fonctionnalités ?

Afin de proposer certaines des fonctionnalités de l’application Allo, Google a dû faire un compromis sur la confidentialité.

femme-developpeur-code-binaire-informatique-hacker

Annoncée lors de la conférence Google I/O, l’application de messagerie Allo a été lancée hier. Au niveau des fonctionnalités, celle-ci a de nombreux atouts. L’application propose un large choix d’autocollants, une petite fonctionnalité pour dessiner sur les photos et la possibilité de choisir la taille des messages envoyés, ce qui donne à l’utilisateur un tout nouveau moyen d’expression.

Mais ce qui rend vraiment Allo spécial, ce sont les bouts d’intelligence artificielle qui y sont intégrés. Tout d’abord, la messagerie de Google intègre Assistant, le successeur de Google Now. Ainsi, en pleine conversation, l’utilisateur peut invoquer @google pour lui demander, par exemple, s’il y a des restos intéressants dans le coin. L’idée est en substance de permettre à l’utilisateur de faire des recherches sans quitter ses conversations.

Sinon, Allo a aussi une fonctionnalité appelée Smart Reply. En substance, celle-ci analyse le message reçu (même les photos) et suggère des réponses pré-écrites. Par exemple, si quelqu’un vous envoie une photo de chat, Smart Reply peut vous proposer une réponse comme « oh, qu’il est mignon ! » que vous n’aurez plus qu’à valider.

Tout cela a l’air intéressant mais afin de pouvoir proposer certaines de ces fonctionnalités, Google a dû faire des concessions au niveau de la confidentialité. Alors que toutes les messageries tendent à adopter le chiffrement de bout en bout par défaut, Allo permet aux algorithmes de Google d’accéder aux messages une fois que ceux-ci sont arrivés sur les serveurs. Et ce n’est pas tout puisque Google va également les stocker durablement, jusqu’à ce que l’utilisateur les fasse supprimer manuellement.

Pour avoir droit au chiffrement de bout en bout, qui rend théoriquement les messages illisibles sur les serveurs de Google, les utilisateurs doivent se servir du mode Incognito. Mais nous savons tous que la plupart des messages seront envoyés via le mode normal.

D’ailleurs, à peine Allo présenté, il y a quelques mois, Edward Snowden avait déploré le fait que le chiffrement de bout en bout ne soit qu’une option sur Allo. Et hier, il a encore critiqué l’absence de ce chiffrement sur le mode normal (par défaut) de l’application de messagerie de Google.

« Qu’est-ce-que Allo ? Une application de Google qui enregistre tous les messages que vous avez envoyés et qui les rend accessibles à la police, si elle les demande », écrit-il sur Twitter.

(Source)

Related Posts

Geek

Facebook déploie la fonctionnalité Watch Party sur toutes les pages et tous les profils

Cinéma News

CINÉMA: Les films et les séries originaux de YouTube seront accessibles gratuitement

Actualités

Article 13: vers une censure du contenu Youtube ?

Geek

YouTube: une nouvelle fonctionnalité pour aider les créateurs à gagner de l’argent

Geek

Squoosh: l’outil de compression d’images de Google

Geek

Shazam se connecte aux Stories d’Instagram pour partager des chansons

Geek

Une fonction Follow arrive sur Google Maps

Geek

impressionnant: Un robot qui danse sur du Bruno Mars (Video)

Geek

Prise en main du Samsung Galaxy A9 : le premier smartphone doté de quatre capteurs photo

Actualités

Facebook sait qui est derrière le piratage massif, mais le FBI lui interdit d’en parler

Geek

Les précommandes du ASUS ROG Phone démarrent le 18 Octobre

Geek

Facebook: Supprimer son compte prend désormais 30 jours au lieu de 15

Geek

YouTube se met sérieusement aux hashtags

Geek

SONIC: Voici les Puma RS-0, des baskets Sonic the Hedgehog, sous licence officielle Sega

Geek

Instagram autorisera les utilisateurs à récupérer leurs données personnelles

Geek

Instagram lance son mode portrait (et pas besoin de « dual camera »)

Dossier

JAPON: À croire que les Japonais sont de grands inventeurs

Actualités

Après le scandale Cambridge Analytica, le co-fondateur d’Apple se retire de Facebook

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.