Lors de la conférence Adobe Max, l’éditeur de logiciels a annoncé être en train de développer un nouveau projet, baptisé Voco, qui permettrait de modifier un fichier audio en y rajoutant des paroles.

Adobe a su se rendre incontournable avec des logiciels tels que Photoshop, un outil utilisé dans le monde entier pour les retouches d’images. Alors lorsque l’éditeur annonce un nouveau projet, tout le monde est à l’écoute. Durant la conférence Adobe Max qui s’est déroulée il y a quelques jours, Adobe a levé le voile sur son Projet Voco. Une sorte de Photoshop pour la voix, qui permettrait de retravailler un fichier audio en modifiant les paroles.

Adobe travaille sur un logiciel révolutionnaire pour la voix

Adobe, le spécialiste des logiciels d’édition en tout genre, travaille sur un tout nouveau projet. Ce projet, baptisé Voco, est en cours de développement avec la collaboration de l’université de Princeton. Voco est un logiciel d’édition audio pas comme les autres puisqu’il permettrait de modifier une phrase à volonté.

Ce programme serait en effet capable d’analyser une phrase dite par une personne pour s’imprégner de sa voix et de son intonation. Il permettrait ensuite de rajouter des mots qui seraient alors prononcés comme s’ils avaient été enregistrés par la personne elle-même. Pour ce faire, le logiciel doit cependant s’appuyer sur un enregistrement de la voix de cette personne de minimum 20 minutes. « Nous avons développé une technologie permettant de taper simplement les mots que vous voulez changer dans la synthèse vocale », explique ainsi un porte-parole d’Adobe. En ajoutant : « l’algorithme fait le reste et génère des mots qui semblent provenir de la personne d’origine. »
Le Projet Voco en action - capture d'écran d'ne vidéo de la conférence Adobe Max publiée par l'éditeur sur YouTube

Le Projet Voco en action – capture d’écran d’une vidéo de la conférence Adobe Max publiée par l’éditeur sur YouTube

Une démonstration bluffante

Lors de la présentation de ce projet, Adobe a fait une démonstration de son Projet Voco. L’effet est bluffant, il est impossible de différencier la vraie voix de la voix de synthèse. Après la possibilité de truquer les vidéos et les images, il va être possible avec un tel outil de truquer des discours. On pourrait bientôt ne plus pouvoir confier non plus dans les enregistrements audio.